Profession du père – Sorj Chalandon / Livre

9782253066255-001-T.jpeg

« Mon père disait qu’il avait été chanteur, footballeur, professeur de judo, parachutiste, espion, pasteur d’une Église pentecôtiste américaine et conseiller personnel du général de Gaulle jusqu’en 1958. Un jour, il m’a dit que le Général l’avait trahi. Son meilleur ami était devenu son pire ennemi. Alors mon père m’a annoncé qu’il allait tuer de Gaulle. Et il m’a demandé de l’aider. Je n’avais pas le choix. C’était un ordre. J’étais fier. Mais j’avais peur aussi… À 13 ans, c’est drôlement lourd un pistolet. »

Publicités

Le divan du monde – Swen de Pauw / Film

Dans le cabinet de Georges Federmann, psychiatre atypique, consultent des patients français et étrangers. Originaires du quartier, du village voisin ou d’un autre continent, Diane, Gilbert, Karim ou encore Claudine viennent confier ici leur histoire. Pour certains il s’agit de trouver un refuge, une oreille attentive, pour d’autres c’est l’envie de vivre qu’il faut préserver.

 

The Revenant – Alejandro González Iñárritu / Film

Dans une Amérique profondément sauvage, Hugh Glass, un trappeur, est attaqué par un ours et grièvement blessé. Abandonné par ses équipiers, il est laissé pour mort. Mais Glass refuse de mourir. Seul, armé de sa volonté et porté par l’amour qu’il voue à sa femme et à leur fils, Glass entreprend un voyage de plus de 300 km dans un environnement hostile, sur la piste de l’homme qui l’a trahi. Sa soif de vengeance va se transformer en une lutte héroïque pour braver tous les obstacles, revenir chez lui et trouver la rédemption.

Le grand angle au coeur de l’action.

revenant-dicaprio-inarritu-scalping-700x350.jpg

Au dos de nos images II / Luc Dardenne – livre

1200x630bf.jpg


Quand mon frère et moi nous disons que pour faire un film à deux il faut que nous désirions faire le même film, il me semble que cela veut dire que tous les deux nous atteignons cet état où nous sommes hantés par les mêmes images lointaines qui s’éveillent en nous […] dont nous ne parlons pas mais qui surgissent de notre enfance partagée. Ce ne sont pas des images mais plutôt des phantasmes, des bribes de scénario enfouis qui reviennent et nous attirent.

Qu’est-ce qu’un père, une mère, un fils, une fille ? Qu’est-ce qu’un individu qui ne serait ni père, ni mère, ni fils, ni fille ? Est-ce pensable ? Après le nazisme et le communisme réel qui voulurent remplacer le lien généalogique par la soumission au Maître ou au Parti et avec le consumérisme contemporain qui starifie l’individu sans lien, c’est une question qui n’est pas insignifiante.

« Indignez-vous ! » dit-il, « Indignez-vous ! » Le problème est que l’indignation est loin d’être libre de préjugés. Seule, elle est aveugle, prête à s’accoupler à n’importe quelle colère.

Comme les événements télévisuels, beaucoup de films sont mis en scène pour être filmés.

Le film Shoah de Claude Lanzmann empêchera peut-être que les humains des siècles à venir ne confondent Auschwitz avec Pompéi.

Londres pour une rétrospective de nos films. Un critique nous a dit : « En tant que spectateur de vos films, j’ai toujours le sentiment d’avoir raté quelque chose, d’être arrivé trop tard dans la salle. » Nous l’avons remercié pour ce compliment.

L. D.

Jean-Pierre et Luc Dardenne sont cinéastes. Ils ont obtenu deux fois la Palme d’or au festival de Cannes (en 1999 pour Rosetta, en 2005 pour L’Enfant). Luc Dardenne a publié, en 2005, Au dos de nos images I (1991-2005) et, en 2012, Sur l’affaire humaine au Seuil, dans « La Librairie du XXIe siècle ».

Victoria / Sebastian Schipper – film


5h42. Berlin. Sortie de boîte de nuit, Victoria, espagnole fraîchement débarquée, rencontre Sonne et son groupe de potes. Emportée par la fête et l’alcool, elle décide de les suivre dans leur virée nocturne. Elle réalise soudain que la soirée est en train de sérieusement déraper…

Un film référence. Un plan séquence de plus de 2 heures. Techniquement, c’est incroyable. Et ça confirme mon goût pour les plans séquences. Le cadre subit le jeu des acteurs. Le spectateur n’est pas confronté à une série de cadres qui cherchent à montrer telle émotion ou tel élément de narration. Ce choix technique impose également une focale 28 mm ou 35 mm qui oblige le chef op à être au coeur de l’action, ce qui renforce également le hors champ.

45 ans / Andrew Haigh – film


Kate et Geoff Mercer sont sur le point d’organiser une grande fête pour leur 45e anniversaire de mariage. Pendant ces préparatifs, Geoff reçoit une nouvelle : le corps de Katya, son premier grand amour, disparu 50 ans auparavant dans les glaces des Alpes, vient d’être retrouvé. Cette nouvelle va alors bouleverser le couple et modifier doucement le regard que Kate porte sur son mari…

L’étreinte du serpent / Ciro Guerra – film

Karamakate, un chaman amazonien puissant, dernier survivant de son peuple, vit isolé dans les profondeurs de la jungle. Des dizaines d’années de solitude ont fait de lui un chullachaqui, un humain dépourvu de souvenirs et d’émotions. Sa vie est bouleversée par l’arrivée d’Evans, un ethnobotaniste américain à la recherche de la yakruna, une plante sacrée très puissante, possédant la vertu d’apprendre à rêver. Ils entreprennent ensemble un voyage jusqu’au cœur de la forêt Amazonienne au cours duquel,  passé, présent et futur se confondent, et qui permettra à Karamakate de retrouver peu à peu ses souvenirs perdus.