Aude Herrard fait du dessin brodé. Seule dans son atelier, on la regarde, sans faire de bruit.

 » Au delà du fait de vouloir faire de belles choses et de revendiquer la poésie par le fil, sans tenir compte des méthodes classiques, je pense que la société créative dans laquelle nous évoluons se révolutionne par l’arrivée de nouveaux savoirs-faires non conventionnels, par le biais d’artistes-créateurs auto formés et ayant envie de faire et de transmettre leur manière-de-faire. »

Un film de Thomas Rault.
Image : Tangi Le Bigot.
Son, montage, étalonnage : Thomas Rault.

Plus d’infos sur le travail d’Aude : troispetitsriens.fr

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s